vendredi 14 février 2014

DE CAHUZAC A DREUILHE PAR SOREZE ET REVEL

MARDI 29 OCTOBRE 2013 - MATIN

Départ pour une étape de 20 kms, de Cahuzac à Dreuilhe en passant par Sorèze et Revel.





Je me lève le premier pour assister à Sainte Scholastique aux Laudes chantées par une cinquantaine de Bénédictines.


Retour pour réveiller les enfants et prendre le petit déjeuner. Après la Messe de 9h à laquelle Chantal et moi nous assistons, Chantal nous reconduit en voiture à Cahuzac. Nous faisons tamponner nos crédentials à la mairie.


Chemin facile jusqu'à Sorèze où nous voulons visiter le Musée du verre, mais il est fermé.






Nous remplaçons cette visite par une déambulation dans ce très beau village abritant une grande Abbaye Ecole.























Après une petite dégustation de pains au chocolat, nous reprenons la marche jusqu'au Pont Crouzet, 2 kms avant Revel.


Chantal nous y attend avec de bonnes saucisses. Pique nique avec grillades au feu de bois. Les maïs cueillis en cours de route sont difficiles à cuire et immangeables mais les saucisses sont excellentes. Fromage, fruits, puis reprise de la marche avec arrêt à Revel.

MARDI 29 OCTOBRE 2013 - APRES-MIDI
De Revel à Dreuilhe














Visite du Musée du bois et de la marqueterie à Revel. Petit musée local très intéressant sur le bois, les diverses essences et le travail du bois et ses transformations. Mais il est difficile de tenir les garçons qui jouent avec les outils exposés ou qui vont d'un automate animé à un autre pour les relancer.





En quittant Revel, arrêt boisson dans un bistrot et sortie de la ville par la caserne des pompiers.





 











Puis marche le long de la Rigole, qui est le canal d'alimentation du canal du Midi.
C'est un très beau parcours ombragé bordé de pins et de chênes. Le chemin est large et facile. Nous y croisons quelques promeneurs et cyclistes, et quelques joueurs de boules près d'un bief. Les enfants jettent des pommes de pin dans le canal et suivent leur lente dérive dans le courant en regardant lesquelles arrivent en tête. Cela ralentit sérieusement le rythme de la marche. Mais c'est plutôt reposant.



En fin d'après-midi, nous quittons le chemin longeant la Rigole pour rejoindre le hameau de Dreuilhe où nous avons réservé le gîte.


Ce gîte est tenu par Mme Bolle, une Guadeloupéenne divorcée. Femme  admirable et courageuse qui connaît bien des déboires dans sa vie familiale et qui a aménagé ce gîte pour se procurer des revenus. Elle nous a préparé un très bon dîner qu'elle mange avec nous: soupe aux herbes, canard grillé avec riz et raisins, fromage varié dont un excellent fromage de brebis, glace à la vanille servie avec une crème muscade, le tout arrosé d'un très bon vin.
Les enfants ont une chambre coquette avec un grand lit et un petit lit.
Le soir, dans la pénombre ils s'amusent à sauter les bancs et les haies de la place qui entoure l'église du village. Puis ils se filment en vidéo dans la chambre et se repassent les films à l'envers. Ce gîte est à l'écart du chemin, mais il vaut le détour car il est très confortable.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire